Robert Bonamy

CINÉMAS EN COMMUNS — Robert Bonamy

20,00€Prix
  • à propos du livre...

    12,5 x 18,5 cm / 176 pages / 30 janvier 2020

    isbn : 978-2-35137-280-7

    Les textes réunis dans ce livre (provoqués par quelques films de quelques cinéastes à l’extrême pointe du contemporain : Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval, Tariq Teguia, Nathalie Nambot et Maki Berchache, le groupe Boris Barnet, Ghassan Salhab, Pierre Creton), portent sur une série d’hypothèses cinématographiques nouées autour d’un terme au pluriel : communs. Ces films ne calquent pas leurs conduites sur un scénario sans bifurcations, un calcul, encore moins un programme dont ils feraient un exposé mécanique. Ils constituent plutôt une série de poussées, non sans désordre, de fugues, qui dessinent une sorte de fraternité humaine et artistique. Ce livre préfère les ouvertures, le pluriel des communs et des multiples formes de singularisations à la seule recherche de la singularité, aussi notable soit-elle.
    Cinémas en communs est animé par un peu plus que des hypothèses, un peu moins que des certitudes : un désir.
    De cinémas. De communs.

    Robert Bonamy est maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Grenoble Alpes depuis 2011 et codirige De l’Incidence éditeur. Ses travaux récents concernent le cinéma le plus contemporain, particulièrement dans ses manières d’envisager les problèmes politiques des zones d’inimitié et les inventions esthétiques du commun. Il est l’auteur de Le fond cinématographique (L’Harmattan, 2013) et a dirigé des ouvrages collectifs : Sharunas Bartas ou les hautes solitudes (éditions du Centre Pompidou / De l’Incidence éditeur, 2016), Itinéraires de Roberto Rossellini (UGA Éditions, 2014), Cinémas des infâmes, (UGA éditions, 2018).

     

    Voir aussi

    •  

LES ÉDITIONS DE l'ŒIL  —  7, RUE DE LA CONVENTION  —  93100 MONTREUIL  —  0033 1 49 88 03 57  —  EDITIONSDELOEIL@GMAIL.COM