top of page
jeffrey silverthorne

CLOSE YOUR EYES – Vincent Soulié et Jeffrey Silverthorne

25,00€Prix
  • à propos du livre...

    14 x 19 cm / 80 pages + DVD / mai 2023

    ISBN : 978-2-35137-335-4

    À l’instant de photographier son modèle, Jeffrey Silverthorne prononce toujours la même phrase : « Close your eyes. » Alors les frontières se troublent, tout est mis à nu et sous la réalité photographiée percent l’interdit, le sexe, la mort… Silverthorne est aussi Incontournable que ses contemporains Diane Arbus, Larry Clark, Robert Franck...
    Son parcours, ses préoccupations et son style n’en sont pas moins singuliers par sa façon d’interroger nos plus intimes obsessions et transgressions, mettant en scène des sujets aussi troublants que la morgue, l’hôpital psychiatrique, la prostitution, les migrants...

     

    LE DVD

    • Close Your Eyes de Vincent Soulié

    documentaire, 2015, 80 minutes

    Prod. : La Traverse et Les Films en hiver
    Image, son : Vincent Soulié et Jeffrey Silverthorne / Musique : Arthur B. Gilette / Montage : Thomas Glaser / Mixage : Philippe Grivel

    -

    Close Your Eyes est construit sur un exceptionnel matériau à quatre mains : aux images de Vincent Soulié s’ajoutent celles de Jeffrey Silverthorne, non seulement ses photographies, mais ce trésor qu’il a gardé caché pendant des années : les vidéos tournées où il photographiait, à la morgue, dans les bordels… Le cinéaste mêle les séances photo, où Silverthorne conduit ses modèles dans les territoires obscurs ; le travail de commissaires venus chez lui préparer une exposition ; l’artiste dans son quotidien, son intimité où la photographie n’est jamais loin.

     

    SUPPLÉMENT INÉDIT

    • Je ne reverrai pas Tokyo de Vincent Soulié

    Essai cinématographique, 2012, 26 minutes

    Prod. : Arnaud de Mezamat - Abacaris Films / D’après une photographie et un texte original de Marc Trivier / Voix : Valérie Dréville / Musique originale : Pierre Strauch

    -
    En réponse à mon désir de lui consacrer un film, le photographe Marc Trivier me fit parvenir le récit de son voyage au japon il y a vingt ans et un magnifique tirage : le portrait qu’il fit à Tokyo du grand écrivain japonais Kenzaburo Ôé.

     

    LE LIVRE

    • photographies de Jeffrey Silverthorne
    • « Aucun compte à rendre », entretien avec Vincent Soulié, par Olivier Rossignot.

ARTICLES SIMILAIRES